MESSAGE POUR L'APPARITION DE MARIE, ROSE DE LA PAIX, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL D'AURORA, PAYSANDÚ, URUGUAY, À LA VOYANTE SŒUR LUCÍA DE JESÚS

Que la paix soit dans vos cœurs, Mes enfants, et l'amour et la Miséricorde, aujourd'hui et toujours.

Avec les bénédictions de votre Mère Céleste, entrez dans un nouveau cycle, au commencement d'un nouveau temps, où la Terre commence à sortir de l'illusion dans laquelle elle vivait et, lentement, reconnaît la Vérité de Dieu qui se révèle.

Maintenant que vous êtes sur le chemin de l'apprentissage de l'amour, vous pouvez l'unir au chemin de l'éveil de la conscience à une vie supérieure, et ainsi, Mes enfants, unir le mental et le cœur au Dessein Divin, pour que vous puissiez vous rappeler ce que vous êtes venus faire dans ce monde, quelle est votre origine, quel est le but de la vie et où vous devez aller pour évoluer en tant que fils de Dieu.

C'est avec le cœur rempli d'amour et la conscience imprégnée par la Vérité Divine que vous pourrez traverser ce cycle qui commence. Le temps est venu pour la maturation spirituelle, Mes enfants, de prendre conscience du moment où vous vivez et de ne plus chercher la satisfaction et combler vos propres besoins, mais de chercher le service éternel, de chercher la façon correcte de servir Dieu et de faire partie de Son Plan où que vous soyez.

Si vos cœurs sont unis au Mien, Je vous protégerai jour et nuit dans Ma Conscience Divine, et, même si de dures épreuves sont vécues, elles seront toutes surmontées par l'esprit d'amour et de gratitude qu'en étant en Moi, vous pouvez toujours vivre.

Permettez que ce premier moment soit la fin de ce qui doit purifier, transformer et définir ce qui vit en vous et qui vit encore sa purification. Abandonnez-vous une fois pour toutes à la Volonté Divine, parce que Dieu a besoin de vous prêts à aider cette planète.

Par vos prières et la maturité spirituelle de votre conscience, vous pourrez aider ceux qui sont perdus et qui ne peuvent pas comprendre et accepter ce qu'ils vivent en ce monde parce qu'ils seront attachés et "accrochés" au vieil homme et à la vieille vie, dont les bases vont disparaître parce que quelque chose de nouveau viendra à leur place.