MESSAGE HEBDOMADAIRE DE MARIE, ROSE DE LA PAIX, TRANSMIS DANS LA VILLE DE LA CUMBRE, CORDOBA, ARGENTINE, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS

Aujourd'hui, Mes enfants en prières tissent avec leurs supplications le manteau vert de lumière de la Mère Nature, et ce manteau spirituel abrite l'âme-groupe de chacun des règnes présents dans l'Amazonie et dans le monde. 

C'est ainsi, chers enfants, que le manteau vert de lumière, tissé par chacun de Mes enfants en prières, couvre non seulement les Règnes Mineurs, mais aussi  les grands anges de l'Amazonie, les dé vas, les élémentaux et les consciences luminiques de la nature sacrée, qui souffrent de la peur de disparaître et de l'extinction de leur habitat  par la main de l'homme. 

Aujourd'hui, la nature sacrée reçoit un soulagement spirituel comme elle ne l'avait jamais reçu. Et cela est possible car au moins une partie des êtres humains répond aux besoins des êtres les plus inoffensifs, de toutes les créatures qui constituent l'écosystème sacré de l'Amazonie. 

Dès maintenant, Je veux remercier Mes enfants d'avoir consacré ce dimanche au sauvetage en prières des Règnes de la Nature, et J'espère que d'autres mille "Je vous salue Marie" pourront être offertes dans l'avenir pour l'unique et grand poumon de la planète, pour notre Amazonie bien-aimée et sacrée.

Je vous remercie d'avoir répondu à Mon appel !

Aujourd'hui, Je reçois avec gratitude vos plus profondes prières.

Celle qui vous bénit,

Votre Mère Marie, Rose de la Paix