Mardi, 25 décembre 2018

Messages mensuels
MESSAGE POUR L'APPARITION DE MARIE, ROSE DE LA PAIX, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL DE FIGUEIRA, MINAS GERAIS, BRÉSIL, À LA VOYANTE SŒUR LUCÍA DE JESÚS

Le sentiment d’Amour de Mon Cœur à la Naissance de Jésus

Dès Mes premières années de vie et avant celles-là, J’ai été préparée par Dieu pour accomplir Sa Volonté et manifester Ses promesses ; celles-là mêmes qui se trouvaient dans les paroles des Prophètes dans les livres sacrés de notre peuple.

Mon Cœur aimait le Seigneur avec une entière ferveur, et ce même Amour permettait que Ma Conscience traverse les dimensions dans Mes prières, pour me retrouver devant Dieu.

Je contemplais ainsi cette Source éternelle de vie et son silence ; J’observais de quelle façon toute la vie se renouvelait à travers les rayons, les sons et les couleurs qui partaient du Cœur de Dieu, et qui étaient envoyés aux différents Univers par les anges et les archanges.

Mon Cœur n’aspirait qu’à rester silencieux avec Dieu, pour être là, dans cette dimension de conscience, où tout était quiétude et paix.

C’est ainsi, en contemplant la Conscience Divine, que le Créateur M’a révélé les mystères de Sa Création ; Il M’a montré le moment au cours duquel Son Amour s’est propagé et a donné naissance à la vie manifestée au travers des dimensions ; Il M’a montré le moment au cours duquel ont été créés les premiers Miroirs du Cosmos, et de quelle façon ils servaient pour conduire l’Amour et la Volonté Divine à tout ce qui avait été créé.

Dans son silence, le Seigneur M’a révélé la grâce de l’expression de la Divine Trinité, et de quelle façon naissait de Son Cœur, Son Esprit Divin et Son Fils ; puis, enfin, à travers l’Archange Gabriel, le Créateur M’a révélé que Son Amour se manifesterait dans la vie en tant que corps, âme et esprit humain, cachant tout ce mystère qui avait été révélé auparavant.

Face à l’Archange Gabriel, Mon Cœur s´étendit, et tout le Cosmos ainsi que les réalités sublimes que Je contemplais auparavant devant Mes yeux, par les portails de lumière qui s’ouvraient dans le Ciel, commençaient à présent à entrer en Mon intérieur, et tout ce mystère divin se conservait en Mon ventre.

Le Créateur s’est d’abord installé dans Mon Cœur, immédiatement après dans Ma Conscience et ensuite dans Mon Corps, permettant que tous les niveaux de Mon Être puissent expérimenter Sa présence divine.

Plus je vivais en Dieu, plus je me taisais, car Son Amour inondait Mon Être d’une façon qui ne permettait pas de laisser la place à des expressions Miennes, mais seulement à celles de Dieu.

Chaque jour qui passait, et que l’Enfant Dieu se développait dans Mon ventre, c’était comme contempler une nouvelle fois la création des Univers, la manifestation des Aspects de Dieu, la naissance des anges et des archanges à travers les plus purs sentiments du Père. Mais en cet instant, Mes enfants, cela se produisait à l’intérieur de Mon ventre.

Un Cosmos intérieur s’éveillait dans Mon corps physique, et tout ce que J’étais, comme une partie de la vie humaine, se transformait en un Miroir de Conscience Divine. L’Esprit de Dieu se répandait en Moi et, ainsi qu’Il a donné la vie à tout ce qui habitait dans l’Univers, Il était à présent en train de porter une vie nouvelle dans Mon ventre maternel.

J’exprime aujourd’hui avec des paroles ce qui a été vécu dans le silence, pour que vos cœurs participent aux mystères de la vie et puissent les aimer, afin de chercher la vérité sur vous-mêmes.

Chaque jour de Ma grossesse a été accompagnée d’une Révélation Divine et Mon Esprit se délectait en Dieu, dans l’éternelle présence des anges, comme si Mes pieds ne touchaient déjà plus la Terre, mais vivaient constamment dans la rénovation de la vie, dans les dimensions divines.

Mon Chaste Époux Joseph accompagnait Mon silence et restait également silencieux, cela lui permettait ainsi de communier avec les mystères, malgré le fait qu’il ne les comprenait pas et ne les vivait pas avec la même profondeur.

Sur le chemin vers Bethléem, J'ai accompagné avec amour chaque épreuve qu’Il vivait et, dans Mon silence, Je permettais à l’humanité de se transformer et de se convertir à travers Son Chaste Cœur. Le moment où l’Esprit de Dieu inonderait Son Cœur arriverait bientôt, et, sachant que tout arrive en son temps, Je ne faisais que rester silencieuse et Je laissais l’Amour de Dieu, qui battait à l’intérieur de Mon Ventre, s’étendre à Son humble et fidèle Cœur.

J’ai ressenti la Naissance du Christ comme une nouvelle création, une nouvelle expansion divine. Ma Conscience s’est transportée dans le Cosmos et, voyant le Dieu Unique Se multiplier, Je sentais Son Fils naître et S’exprimer en matière.

Les anges chantaient le Gloria et l’Alléluia et ils émanaient des sons qui n’avaient jamais été entendus sur Terre ; le Silence de Dieu se déployait comme des ondes d’Amour, et tout cela Je le ressentais dans Mon Cœur.

Tenir Mon Fils dans les bras M’a permis de partager l’Amour de Dieu Se multipliant ; le premier sentiment de maternité de toute la vie provenait de Son Cœur. Et Mon Cœur a vécu une nouvelle expansion de lumière, comme quelque chose de sublime et d’indescriptible, un sentiment renouvelé d’Amour, un Amour qui ne vivait pas sur Terre.

Ressentez, Mes enfants, cet Amour qui se trouve dans la mémoire de Mes paroles, et permettez qu’en ce jour de Gloire, cette expansion d’Amour vive à quelque degré que ce soit à l’intérieur de vous.

Aujourd’hui Je vous ai révélé les plus profonds sentiments de Mon Cœur, et avec des mots simples, Je vous ai donné à connaître ce qui ne s’explique pas, mais qui seulement s’expérimente.

Pour comprendre de manière véritable ce que Je vous dis, vous devez laisser Mes paroles entrer dans vos cœurs et donner naissance à un état nouveau à l’intérieur de chacun d’entre vous.

Je vous remercie de faire confiance aux impulsions qui proviennent du Ciel et de répondre à Mon appel !

Celle qui vous bénit,

Votre Mère, Rose de la Paix