Dimanche, 4 août 2019

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DU CHRIST JÉSUS GLORIFIÉ, TRANSMIS DANS LA VILLE DE BUENOS AIRES, ARGENTINE, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS, À L'OCCASION DE LA JOURNÉE DE CÉLÉBRATION DES SACREMENTS

Et vous verrez venir, compagnons, le Fils de Dieu transfiguré au moment le plus culminant de l'humanité, tout comme Il vient aujourd'hui à votre rencontre en Divinité et en l'Esprit. Je reviendrai à l'heure la plus culminante de la Terre, lorsque Je viendrai vous chercher et vous rassembler en Mon Nom, de la même manière que J'ai rassemblé les douze apôtres dans le passé, mais cette fois-ci ce sera différent car, bien que le monde soit en convulsion, vous pourrez Me reconnaître et vous Me recevrez de la même manière que vous le faites en ce moment.

Je rassemblerai toutes les tribus de Mon Père, non seulement ici en Argentine, au sommet d'une montagne, mais J'apparaîtrai aussi, comme à Béthanie, dans d'autres lieux d'Amérique du Sud pour qu'en cette heure si aiguë et si difficile, vous, Mes amis, ne ressentiez aucune crainte mais plutôt une joie profonde et joyeuse de Me retrouver.

J’appellerai chacun de vous par son nom originel et cela éveillera ainsi en vous le doux souvenir d'avoir été avec Moi une fois, partageant le même pain et le même vin que Je redonne à tous aujourd'hui.

Mon arrivée en Argentine cette fois-ci est différente, Je vous trouve plus mûrs et conscients de l'importance de suivre votre Rédempteur sans aucun doute.

C'est le moment où votre préparation intérieure prendra fin et où commencera votre service réel pour la rédemption et le pardon de l’ensemble de la race humaine.

Le temps est venu de Mon Retour.

Je vous remercie de M'avoir reçu !

Celui qui vous bénit,

Votre Maître et Seigneur, Christ Jésus

Paroles de Jésus Christ transmises lors de la consécration des éléments, en présence de nombreux pèlerins :

Puissent Mes Paroles être le souffle de l'Esprit en vous afin que l'être véritable se manifeste en ce temps, celui qui Me représentera sur la Terre et qui rendra témoignage de Ma Présence dans le monde entier.

Je viens vous rassembler dans la Vérité, dans l'unique Vérité de Dieu, qui vous fait participer à Sa liberté spirituelle et qui vous promet la rédemption totale de votre être et de votre conscience pour accomplir Mon Dessein Christique.

Maintenant que Je vous rencontre avec cette joie, et avec cet accueil que Je ressens dans Mon cœur, le Saint-Esprit agira à travers ses Dons et au moyen des Sacrements afin que, renouvelés dans la foi et la confiance en Dieu, vous sachiez que vous continuerez à avancer avec Moi, cherchant en vous la réalisation du Plan de Dieu et la concrétisation de Son Projet dans cette race humaine, par l'action de Ma Miséricorde, de Ma Grâce et de Ma Pitié.

J'ouvre les portes de Mon Cœur et de Ma Conscience pour que vous receviez la présence de Mon Église Céleste, celle qui vous rassemble dans l'égalité et l'amour, celle qui vous fait célébrer l'Amour du Père éternellement avec Moi.

Levons-nous.

En ce moment, chacun de Mes représentants et de Mes serviteurs à la surface de la Terre fera son offrande devant le Père Céleste par l’intermédiaire de Mon Cœur Sacré, afin qu'Il reçoive vos supplications, vos intentions et votre véritable offrande afin que Sa Grâce continue à descendre sur la Terre et touche tous les cœurs.

Dans le silence de votre cœur, vous ferez cette offrande avec Moi ; tandis qu'en présence de l'Amour vivant de Dieu, votre Maître et Rédempteur transsubstantiera les éléments unis aux armées angéliques pour que la Miséricorde du Père descende sur les êtres et la planète, et que la flamme de la lumière dans vos cœurs soit renforcée et ravivée pour que l'amour et la grâce abondent dans le monde et que l'amour de la vie soit respecté.

En présence du Christ, Notre Seigneur, par son invitation et son appel, nous entrerons dans la conscience de Son Église Céleste en chantant ensemble le "Kodoish mélodique".

Revenons à l'instrumental "Et ainsi parlait le Maître."

Et devant la Présence de notre Seigneur Jésus-Christ, notre Rédempteur et Sauveur, à Sa demande et à Son appel, nous participerons en ce moment à la consécration et à la transsubstantiation du pain et du vin, qui deviendra le Corps et le Sang de notre Seigneur.

Nous invitons ceux qui le peuvent, à s'agenouiller ou à se lever.

Nous remercions Dieu pour le renouvellement de ce sacrifice et pour l'inspiration, en ce moment, que notre Seigneur Jésus-Christ nous donne à travers les Sacrements et surtout le Sacrement de l'Eucharistie.

En ce temps-là, Jésus était réuni avec Ses apôtres et beaucoup d'autres consciences des plans intérieurs, qui sont présents ici aujourd'hui.

Il prit le pain, l’éleva, reconnut le sacrifice que le Père lui demandait de vivre et, avec l'immensité de son Amour, le remercia, le donna à Ses apôtres et leur dit : "Prenez et mangez-en tous, car ceci est Mon Corps qui sera livré pour vous pour le pardon des péchés" et, au son des trois cloches, s'établit la transsubstantiation du pain en le Corps Divin du Christ.

Nous te louons Seigneur et nous te bénissons (ceci se répète trois fois).

Et avant que le Seigneur n'ait terminé Sa Cène et délivre le plus grand don d'amour à l'humanité, Il prit le Calice, l'élevant à Dieu, le Père le bénit et Il le remercia profondément pour ce sacrifice qu'Il vivrait pour chacun d'entre nous jusqu'à la fin des temps. Il le donna aux apôtres en disant : "Prenez et buvez-en tous, car ceci est le Calice de Mon Sang, le Sang de la Nouvelle Alliance, qui sera versé par Votre Rédempteur et par de nombreux martyrs pour le pardon des péchés. Faites ceci en mémoire de Moi. Et au son des trois cloches, s'établit la transsubstantiation du vin en le précieux Sang du Christ.

Nous te louons Seigneur et nous te bénissons (ceci se répète trois fois).

Le Corps et le Sang Divin de notre Seigneur. Amen.

En union  avec Son Cœur Sacré, et pour le triomphe et la victoire de Son Royaume dans l'humanité, unis à Lui, en absolue conscience et syntonie, répétons la prière qu'Il nous a enseignée :

Notre Père.

Nous pouvons nous lever.

Compagnons, ne perdez jamais l'espérance et la foi parce que ce sont les vertus qui vous renouvelleront et vous pousseront toujours à aller de l'avant, en sachant transcender les barrières, en sachant vivre les défis, et ainsi vous atteindrez la paix et ne la perdrez jamais parce que vous serez en Moi et Moi en vous.

Que la paix en ce jour soit en vous et en Argentine. Amen.

En présence de l'Amour du Père, du Fils et de l'Esprit Saint, en fraternité, vous vous donnerez le salut de la paix.