Mardi, 28 avril 2020

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DE SAINT JOSEPH, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL DE FIGUEIRA, MINAS GERAIS, BRÉSIL, À LA VOYANTE SŒUR LUCÍA DE JESÚS

Surmonter les erreurs et persister, fils, est une manière de grandir humainement et spirituellement.

Combien de fois vos personnalités, et même les résistances de vos âmes, vous font tomber dans des abîmes profonds et sombres, d'où vous ne pouvez sortir qu'à travers l'humilité, l'obéissance et lorsque vous embrassez et accueillez le désert.

Quand une conscience fait une grande erreur sur le chemin spirituel, elle a la tendance à vouloir tout abandonner, parce qu'il est plus facile de succomber une fois pour toutes dans l'abîme que de se relever avec  effort et  vaillance, avec humiliations et  obéissance, allant contre de tout ce qui la valorisait auparavant.

Mais quand cette conscience se repent et embrasse le chemin de retour au Cœur de Dieu, aussi douloureux que cela puisse paraître, et quand elle met ses pieds sur les traces de l'humilité, de la reddition et de l'obéissance, c'est alors, fils, que cette conscience connaîtra vraiment l'Amour, le Pardon et la Miséricorde de Dieu. 

C'est alors qu'elle grandira en tant qu'homme spirituel et forgera dans son intérieur une force qui n'est pas humaine, mais divine.

C'est alors qu'elle apprendra qu'il  vaut mieux tomber et se relever mille fois que de succomber dans les facilités des abîmes du monde, parce que ces abîmes n'apportent que la souffrance et la douleur, l'angoisse et la peine, tandis que s'en sortir apporte une croissance forgée au feu, qui imprime sur l'âme l'union avec Dieu. Et bien que les êtres sont mis à l'épreuve sur leur chemin, cette âme saura déjà quoi faire en tombant et à chaque chute, elle grandira davantage, humainement et spirituellement.

Apprenez avec les erreurs. Ne vous rendez pas devant les fragilités humaines, mais affirmez-vous dans l'humilité et l'obéissance et, ainsi, vous continuerez en ascension vers le Cœur de Dieu. 

Vous avez Ma bénédiction pour cela.

 Saint Joseph, le Très Chaste