Mardi, 2 juin 2020

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DE SAINT JOSEPH, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL DE FIGUEIRA, MINAS GERAIS, BRÉSIL, À LA VOYANTE SŒUR LUCÍA DE JESÚS

Une âme qui aspirait à pouvoir un jour vivre l’unité avec tous les êtres et avec Dieu cherchait dans chaque religion des points qui pourraient unir, dans l’amour et le respect, chacune d’elles. Et un jour, en priant, elle a interrogé le Seigneur, en disant : - " Seigneur, Tu es le même Dieu pour toutes les vraies religions. Tu es le même qui inspire les cœurs et les âmes sur le chemin de retour à Ton Esprit d’Amour. Dis-moi, alors, qu’y a-t-il dans chaque religion qui nous unit, qui nous fait tous, Tes fils ? "

Et le Seigneur, avec amour, lui a répondu : - " Ce qui fait, petite âme, que vous soyez Mes fils, ce ne sont pas les religions, mais la vie elle-même. Le fait que vous existez dans la vaste Création fait de chaque être un fils de Dieu, aimé et préféré, créé dans un but et avec une mission.

Les religions sont des impulsions que J'ai données à l’humanité d'âge en âge, pour que les âmes se souviennent du chemin vers leur évolution, mais pas seulement à travers elles, J'ai envoyé ces impulsions au monde ; Je l’ai fait aussi à travers la nature, le silence, le service et, souvent, à travers la souffrance, parce que certains de Mes fils ont choisi cette voie pour se réveiller et réaliser qu’ils ne comprenaient pas la vie de la bonne manière et qu’ils perdaient le vrai sens de leur existence.

À travers les religions, J’ai envoyé des impulsions au monde qui, tandis que les êtres humains grandissaient et évoluaient mentalement, émotionnellement et animiquement,  ont pu être plus vastes, plus claires, plus directes.

À travers Krishna, Je vous ai conduits à l’éveil d’un degré d’amour simple, amour pour la vie, pour les éléments, pour les énergies. Je vous ai conduits à une perception plus large de l’existence et J’ai commencé à créer un chemin de retour à Mon Cœur. Cependant, chaque être a compris la religion d’une manière différente et l’a manifestée selon ses possibilités, qui souvent n’ont pas été pures comme Mes impulsions.

À travers Bouddha, Je vous ai enseigné l’unité avec le Tout, l’amour compatissant et la paix. J’ai appris à Mes fils à vivre en communion avec l’univers et à sortir des roues constantes des erreurs et des conséquences. Vous étiez déjà prêts à comprendre que vous êtes vous-mêmes responsables de votre propre vie et, à travers vos choix, vous attirez vers vous les Rayons et les impulsions qui vous élèvent ou vous corrigent, selon ce que vous choisissez de vivre.

Mais toute l’humanité n’a pas évolué, tous ne se sont pas ouverts à l’amour. Le mental humain s’est développé et, avec lui, sa méchanceté, et non son amour. Au lieu de vivre en communion avec la vie, vous avez voulu la posséder et la manipuler. Pour cela, vous avez fait des éléments des dieux et des énergies, des moyens d’obtenir ce que vous vouliez.

À travers les Patriarches, J'ai redonné des impulsions aux êtres, en corrigeant leurs chemins ; des impulsions qui ont été vécues également selon leur compréhension.

Jusqu’à ce que J'aie envoyé au monde Mon Fils, non seulement avec un enseignement, mais avec une Grâce. Différemment à toutes les religions précédentes, ce n’était pas à travers la connaissance ou l’effort constant pour s’élever que vous arriveriez à Moi, mais plutôt à travers une Grâce et la Miséricorde qu’un cœur rendu peut recevoir.

L’Amour du Christ n’est pas venu pour quelques-uns, il est venu pour tous. Il n’est pas venu vers l'Orient ou vers l'Occident, il est venu pour toute la vie, pour tous les êtres qui, malgré leurs péchés, ont su dire oui.

Dans les temps anciens, l’humanité arrivait aux dimensions divines à travers un effort constant pour l’élévation. À travers le Christ, le Royaume vous a été révélé dans vos propres cœurs et, au cours de l’évolution humaine, Mes impulsions continuent de se renouveler.

Je commence à unir à  l'intérieur de vous toutes les connaissances et tous les degrés d’amour, car le temps de la synthèse de la vie sur Terre est venu, le temps de la porte étroite et unique, à travers laquelle tous les êtres arriveront jusqu’à Moi. Et cette porte, âme bien-aimée, est l’amour dans vos cœurs.

C’est pourquoi Je suis le Dieu de la Vie, parce que J’aime tous et J'ai enseigné à tous à aimer. C’est la voie pour arriver à Moi. Pour cela venez, malgré les différences. Venez, malgré les connaissances. Venez, malgré les impulsions que vous avez reçues, parce qu'elles avaient toutes un seul but, celui de vous conduire à aimer. "

Que ce dialogue, fils, vous apprenne à comprendre les cycles de la vie et leur vrai sens, et à savoir que, malgré toute la complexité de l’existence humaine, il n’y a pour tout qu’un seul but, qui est de vivre l’amour.

Vous avez Ma bénédiction pour cela.

Saint Joseph, le Très Chaste