Jeudi, 28 mars 2019

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DE SAINT JOSEPH, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL DE FIGUEIRA, MINAS GERAIS, BRÉSIL, À LA VOYANTE SŒUR LUCÍA DE JESÚS

La persévérance spirituelle est un prolongement de l’amour. Quand un être aime quelque chose de manière authentique, sincère et évolutive, il est capable de persister afin d'atteindre son objectif. L’amour le renouvelle face aux difficultés et le rend fort face aux épreuves que le chemin lui apporte, pour différentes raisons.

Lorsque vous vivez quelque chose avec amour, vous êtes capables de persister, de surmonter votre propre inertie, vos propres résistances et, de la même manière, de surmonter les résistances et les harcèlements que le monde vous impose.

Pour accomplir le Dessein de Dieu et porter la croix qu’Il vous offre, il est nécessaire de développer la persévérance spirituelle, qui est le fruit de l’amour pour le Dessein Divin.

La prière, l’adoration au Corps Eucharistique du Christ et le silence dans la contemplation du Dieu vivant dans sa propre essence sont des clés qui vous conduisent à l’amour véritable, qui est l’Amour de Dieu et, ainsi, vous vous renouvelez tous les jours sur votre chemin.

Ces trois choses vont dissoudre le chaos et les conflits qui naturellement naîtront à l'intérieur de vos mondes internes, encore et encore, parce que c'est l’épreuve de ce moment planétaire.

Ces trois clés seront toujours votre soutien et le principe qui vous conduira à la réalisation de toutes  choses, parce qu'à travers elles vous trouverez non seulement l’amour et la persévérance, mais aussi la sagesse et la valeur pour comprendre votre prochain et l’aider, puisque l’un des plus grands harcèlements de cette époque sera de détruire les relations d’amour et de fraternité entre les êtres humains, car l’unité, fils, est ce qui vous fera manifester le Plan de Dieu sur Terre.

C'est pourquoi, aujourd’hui, Je vous dis seulement que, lorsque vous manquez de persévérance, de  force, d’amour, de fraternité et de capacité à surmonter les défis pour vous unir à vos frères, arrêtez-vous un instant et priez, contemplez le Cœur Eucharistique du Seigneur ou faites silence devant  l’Univers, devant votre propre essence, pour recevoir la paix et la sagesse de votre Père et, ainsi, vous pourrez surmonter la fin des temps.

Votre Père et Ami,

Saint Joseph, le Très Chaste