Dimanche, 30 octobre 2016

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DE MARIE, ROSE DE LA PAIX, TRANSMIS DANS LA VILLE DE SÃO PAULO, BRÉSIL, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN

Mes chers et appréciés enfants priants :

Tandis que de nouvelles portes de lumière s’ouvrent, d’autres portes incertaines se ferment, et la conscience spirituelle de quelques nations se trouve libre des maux engendrés par les constantes erreurs.

Le Venezuela, nation si cher pour Moi et pour tout son peuple, doit être enfin libéré de cette captivité dans laquelle il a été mis ; ainsi, par la force de la prière permanente de tous, le grand et dernier nœud se défera et le peuple, sans violence ni maltraitance, se libérera de toute cette chaîne d’erreurs. 

Continuez de prier avec foi malgré ce qui se passe ou ce que vous vivez, chers enfants du Venezuela. Je suis votre inséparable Mère et Je viens vous conduire sur le chemin de la véritable liberté que Mon ennemi ne connaît pas.

Ayez confiance en Moi et Je vous ouvrirai toujours les portes de l’amour et non celles de la souffrance.

Avec foi et espérance, proclamez la victoire qu’a obtenue Mon Fils Bien-Aimé en vous et soyez Ses nouveaux témoins, pour que l’amour et la rédemption puissent triompher.

Souvenez-vous qu’une partie de ce qu’aujourd’hui vous vivez est la conséquence de la maltraitance aux Règnes de la Nature, principalement au Règne Minéral.

Avec miséricorde et pitié, demandez que la compassion du Père Céleste se verse sur tout son peuple bien-aimé et que votre Mère Céleste puisse avoir la première place en tant que régente du Venezuela.

Avec la douceur de Mon Cœur Immaculé, de nouveau Je vous invite à la paix, parce que dans la paix vous trouverez le chemin, la vérité et le renouvellement de vos vies.

Ne baissez pas les bras, persévérez et démontrez à l’Univers que vous savez transcender les erreurs de vos semblables par des actes de totale pitié et de miséricorde.

J´espère de votre peuple le triomphe de l’amour pour que la faim, le pillage et la guerre terminent promptement.

Je prie pour que votre nation retrouve la joie de vivre la paix nationale.

Je vous remercie de répondre à Mon appel.

Celle qui vous appuie inconditionnellement,

Votre Mère Marie, Rose de la Paix