Mercredi, 29 août 2018

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DU CHRIST JÉSUS GLORIFIÉ, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL D'AURORA, PAYSANDÚ, URUGUAY, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS

La Passion de Jésus a signifié et représenté pour l'humanité de nombreux événements. Certains de ces faits étaient connus, mais d'autres sont encore inconnus.

Beaucoup de réalités et de situations se sont produites, largement, dans d'autres plans de conscience, quelque chose qui allait au-delà du matériel et aussi du spirituel.

La Passion du Seigneur a été le véritable témoignage selon lequel Il s'était incarné, par-dessus tout, pour accomplir cette mission et qu'il n'y aurait rien qui puisse modifier ou altérer cet événement.

Quand Jésus se trouvait dans le Jardin de Gethsémani, l'heure et le moment étaient venus pour Lui, en tant qu'homme incarné, de remettre cette condition humaine au Père pour que, par Son intermédiaire, ce sacrifice soit transformé pour le bien de l'humanité, même si l'humanité elle-même n'était pas digne de cette Grâce. 

Le Père, par Son Fils, savait que si cette reddition et ce sacrifice ne se produisaient pas, la race humaine, elle-même, se détruirait.                                                 

La raison d'être fondamentale du Christ, pendant Ses trente-trois ans de vie, était de pouvoir vivre et accomplir, au delà de Lui-même, la Volonté Divine.

Jésus, était un homme né avec des Dons évidents de Dieu, mais il devait connaître, comme tout être humain, la condition humaine ; Il est passé par des tentations et des épreuves afin que de Son Esprit émane, tout le temps, la raison d'être de Son existence. Cette adhésion immédiate de Jésus à la Volonté de Son Père lui a permis de ne pas périr.

Souvenons-nous que Jésus est arrivé à un moment de l'humanité où la perversion et l'abus de pouvoir étaient les abîmes par lesquels l'humanité se condamnait elle-même.

Jésus a gardé l'élan de Son Amour pour le Père. Il croyait, avant tout, à la réalisation de cette Divine Volonté, telle qu'elle a été écrite.

Son Objectif était d'atteindre le but que le Père lui avait assigné, malgré les diverses difficultés que le Maître pourrait affronter.

Sa confiance dans la manifestation de ce Plan et surtout, Son Amour pour lui, ont fait de Lui, un Être spirituellement libre, capable de surmonter la dualité et l'adversité que les êtres humains avaient créées.

Aimer cette Volonté était le principal objectif spirituel de la Vie de Jésus.

Il savait que rien ni personne ne pourrait changer le destin que le Père lui avait montré pour Sa Mission sur la Terre.

C'était un besoin impératif du Maître, le vécu de cette Volonté, même si parfois, malgré le développement sensoriel et mystique de Sa Conscience, Il ne savait pas jusqu'où cette Volonté le mènerait dans Sa Mission personnelle et globale.

Il y avait des clés inextinguibles qui ont protégé et appuyé la réalisation de toute l'œuvre, tant dans la Vie de Jésus que dans les âmes, qui étaient l’humilité et l'abandon désintéressé de Son Être. Dans cette école, aucun trait d'orgueil ou de signe d’égoïsme ne pouvait prévaloir.

La communion que Jésus vivait constamment avec le Haut, le rendait vraiment libre et, au-delà de Lui, les Lois universelles de la Miséricorde et de la Grâce pouvaient agir et faire des miracles.

Le principe fondamental dans la Vie de Jésus était l'Amour qu'Il apportait en tant que Fils de Dieu et l'enseignement que Sa Conscience laissait que l'amour sincère et vrai serait capable de transformer et de sublimer la corruption humaine.

Je vous remercie d'imiter  la Volonté et l'Amour du Seigneur !

Celui qui vous bénit,

Votre Maître, Christ Jésus