Neuvaine de Saint Joseph pour commencer de Nouveaux Cycles Spirituels

Neuvaine de Saint Joseph pour commencer de Nouveaux Cycles Spirituels

            

Au cours des premiers jours du mois d’août 2017, le Très Chaste Saint Joseph, a transmis au travers de messages quotidiens extraordinaires, cette importante neuvaine pour commencer de nouveaux cycles spirituels.

Saint Joseph nous invite à entrer dans un nouveau cycle spirituel,

par des révélations sur Sa transformation personnelle et les épreuves

qu’il a dû dépasser avec la Sainte Famille.

Il a mentionné que la prière pour chaque jour de la neuvaine peut être récitée 14, 33 ou 72 fois,

selon la nécessité de chaque âme.

Que nous puissions cheminer main dans la main avec Saint Joseph, en faisant des pas décidés en direction de notre transformation.
 


 

NEUVAINE DE SAINT JOSEPH POUR COMMENCER DE NOUVEAUX CYCLES SPIRITUELS
 


 

Premier jour de la neuvaine

 

"Aujourd’hui, je commencerai à vous remettre une neuvaine pour initier un nouveau cycle, pas uniquement entre Mon Chaste Cœur et l’humanité, mais afin que chaque être puisse rencontrer, à l’intérieur de lui-même, la façon de se rénover, d’avancer et d’embrasser les cycles qui arrivent, avec joie, avec le cœur libre et en paix.

Chaque jour représentera une impulsion que j’ai vécue,

par le chemin de l’humilité, de la constance et de la persévérance,

afin de transcender la condition humaine et d’embrasser les nouveaux cycles spirituels qui se présentent.

Que ces impulsions arrivent à vos cœurs et les renforcent, par la Grâce de la prière et de l’unité avec Mon Cœur Chaste et simple.

Le premier jour, vous méditerez sur Mon enfance, étant celle d’un enfant pauvre et simple, devant le mystère de Dieu, qui M’appelait à faire des pas en avant qui Me semblaient impossibles à accomplir, face à Ma petitesse et Ma puérilité. Embrassé par l’esprit de la foi, J’ai répondu à l’appel de Dieu et, bien qu’étant très petit, J’ai consenti qu’Il Me rende grand.

Quand vous vous trouverez devant des défis qui vous paraissent impossibles à traverser, vous prierez Dieu en Mon Nom :"


 

Seigneur,

à l’image du Très Chaste Saint Joseph,

concède-nous la Grâce de la Foi pour vivre Ta Volonté,

même si elle nous paraît lointaine et, parfois, impossible à atteindre.

Transforme notre petitesse en la Grâce de Ta Grandeur ;

notre faiblesse, en Ta Forteresse.

 

Amen


 

Deuxième jour de la neuvaine

 

"Le second jour de la neuvaine, vous méditerez sur Ma jeunesse, lorsque Mon Cœur s’est trouvé devant toutes les incitations mondaines, toutes les pulsions qui M’appelaient à être comme les autres jeunes de Mon temps ; lorsque Je Me suis retrouvé face au rejet, à l’humiliation et à l’incompréhension de Mes frères et amis, parce que Dieu M’appelait à une vie de dévotion, de chasteté et de silence.

À une époque durant laquelle la condition humaine était rudimentaire et contrastait avec toute aspiration spirituelle,

Mon Cœur a pris le dessus sur les pulsions du corps et a pu offrir à Dieu un instrument Sien dans le monde, par l’intermédiaire de Ma Vie.

Quand vous vous trouverez devant les incitations mondaines, les énergies capitales, l’humiliation, le rejet et l’incompréhension du monde, vous prierez Dieu en Mon Nom :"


 

Seigneur,

par le dépassement de Saint Joseph

et par la dévotion absolue, qui a vaincu la condition humaine,

aide-nous à surmonter les atavismes, les concupiscences

et les superficialités de ce monde.

 

Amen



 

Troisième jour de la neuvaine

 

"J’étais encore jeune lorsque J’ai rencontré les Esséniens dans le désert. Dieu avait placé devant Moi un grand mystère totalement différent de tout ce que Je connaissais – du point de vue de la culture, de la vie spirituelle et du type de vie sociale

–, mais que Je reconnaissais également à l’intérieur de Moi. C’était comme un miroir de tout ce que Je gardais à l’intérieur de Moi, comme une vie occulte qui ne pouvait pas s’exprimer parce qu’elle ne rencontrait pas d’espace.

Alors que Je me trouvais devant quelque chose de nouveau et d’inconnu, un enseignement qui transcendait les Livres Sacrés et qui se renouvelait à tout instant – comme la Vie - Je Me suis cependant engagé dans cette expérience et J’ai laissé Mon monde intérieur rencontrer cet espace sûr, qu’il recherchait tellement pour s’exprimer.

Quand vous vous trouverez devant un enseignement nouveau ou une nouvelle façon de comprendre la Vie, quand vous vous trouverez devant quelque chose qui vous encourage à la rénovation, méditez sur Mon exemple et priez Dieu, en Mon Nom, en disant :"


 

Seigneur,

tout comme Saint Joseph a reconnu Tes Impulsions et Ta Vérité dans Sa Vie,

enseigne-nous à faire face au nouveau

et, sans peur, à nous laisser être renouvelés par la Vérité Universelle.
 

Amen


 

"Ce seront des temps de beaucoup d’épreuves, mais aussi de nombreuses révélations. Vous ferez face à des Vérités que vous ne connaissiez pas et vous pourrez également comprendre plus amplement ce qui vous a été enseigné par l’intermédiaire des symboles et des paraboles. Pour cela, fils, priez et préparez vos cœurs pour qu’ils n’aient pas peur de se trouver devant le nouveau."



 

Quatrième jour de la neuvaine

 

"Quand J’ai été appelé au Temple pour épouser une Vierge Sainte et Pure, Mon Cœur s’est trouvé devant

un défi et une épreuve intérieure.

J’avais prévu, pour Ma vie, une vie de silence, de chasteté et de solitude. Je n’avais pas pensé à me marier, à fonder une famille et à partager avec elle Mon expérience sur Terre, parce que Je pensais que Ma mission ne pourrait être comprise de personne, puisque pour Moi-Même elle était déjà un grand mystère.

Lorsque J’ai vu la Très Sainte Marie, s’est éveillé à l’intérieur de Moi un Amour profond pour Dieu, et cet Amour s’est reflété en Moi comme une pureté que Je n’avais jamais expérimentée auparavant.

J’étais seul dans ce monde, comme la tige sèche du nard, que J’apportais dans Mes mains, et la Pureté de la Très Sainte Marie, reflétée en Moi, a fait fleurir la tige. J’ai compris alors la volonté de Dieu et J’ai renoncé à tout ce que J’avais pensé pour Ma propre vie.

Quand la Volonté de Dieu vous appelle à renoncer à vos propres plans – même s’ils vous semblent spirituels – pour que vous viviez quelque chose que vous n’aviez jamais pensé vivre, faites le vide en vous-mêmes et priez le Père, en Mon Nom, en disant :"


 

Seigneur,

Toi, qui a éveillé la Pureté dans le Chaste Cœur de Saint Joseph

et L’a fait renoncer à Sa volonté humaine,

donne-nous la Grâce d’être purs et simples

afin que nous renoncions à notre volonté

et ne vivions seulement que la Tienne.

 

Amen


 

"Il n’y a pas de présent plus grand que de vivre la Volonté de Dieu et La voir se manifester dans sa propre vie. Pour cela, perdez la peur de déchirer vos propres plans et ouvrez les mains pour recevoir le Parchemin de la Volonté Divine."



 

Cinquième jour de la neuvaine


 

"Quand le Saint Esprit est descendu sur la Très Sainte Marie, en plaçant dans Son Ventre Pur, le Sauveur du Monde, le Fils de Dieu, le Messie attendu par le peuple d’Israël, Mon Cœur a tremblé devant ce mystère.

Entre le sentiment de ne pas être digne d’une telle Grâce et la bataille avec Ma condition Humaine, pour comprendre de manière véritable la Volonté de Dieu pour Notre Famille, J’ai dû faire un saut dans la foi et la maturité spirituelle, car Je savais qu’après le “oui” de la Sainte Vierge, Ma réponse serait définitive pour l’accomplissement de ce Plan.

Bien des fois, Dieu dépose, à l’intérieur de Ses fils les plus petits et les plus imparfaits, Sa plus grande confiance. Cela les amène à grandir et à se dépasser et, avec l’avancée de Ses enfants-là, toute l’humanité fait un pas en avant pour sa croissance intérieure.

Quand Dieu vous confie une mission

qui vous semble grandiose – bien que vous ne compreniez pas sa grandeur et ne visualisiez pas la responsabilité qu’elle porte en elle -, dites “oui” au Père, en priant en Mon Nom :"


 

Seigneur,

tout comme Saint Joseph, qui étant petit et imparfait,

a accepté la mission grandiose que Tu Lui a remis,

aide-nous à accepter Ta Volonté, à assumer notre mission

et à grandir en maturité et dans l’amour à Ton Plan Salvateur.
 

Amen


 

Sixième jour de la neuvaine

 

"Au moment où J’ai été appelé à aller à Bethléem avec la Très Sainte Marie, alors qu’elle était tellement fragile et sur le point de donner naissance à l’Enfant, Je Me suis vu à faire face à une autre épreuve de foi. Je savais que les Prophéties étaient en train de commencer à s’accomplir et que le Fils de Dieu allait venir au monde comme cela était dans les Saintes Écritures, mais Mon esprit et Mon cœur étaient mis à l’épreuve et attaqués à chaque moment de cette mission. J’ai dû supporter intérieurement tous les découragements de l’ennemi de Dieu et maintenir la foi au-delà de sa fausse force.

Le voyage a été long et, bien que la Vierge Marie reçut de l’aide des anges et des archanges,

Elle était fatiguée, car Elle devait également supporter les attaques de l’ennemi. Le fils de Dieu était sur le point d’arriver et la Lumière autant que les ténèbres avaient leurs yeux posés sur Nous.

En arrivant à Bethléem, J’ai voulu aller à la recherche du meilleur endroit pour l’Enfant et Sa Sainte Mère, mais tout ce que nous recevions étaient des humiliations et des mépris les uns à la suite des autres. Nous avons prié Dieu, pour qu’Il Nous guide, jusqu’à ce que nous fussions conduits aux grottes de Bethléem. Après tant d’épreuves, Je comprenais que Dieu ne Nous avait pas abandonnés avec Son fils, mais qu’Il n’avait pas, dans Sa Pensée Divine, Mon idée humaine pour l’Enfant. Le Père voulait que Son Fils démontre Son Humilité au monde dès le début. Et c’est entre les pauvres et les plus humbles animaux domestiques que le Fils de l’Homme est venu au monde.

Parfois, fils, nous avons besoin d’être testés, humiliés et même méprisés, pour purifier notre volonté humaine et découvrir que Dieu ne nous a pas abandonnés, mais qu’Il nous attendait dans notre Espace intérieur, où notre cœur peut vivre l’humilité. Ainsi, lorsque vous vous sentez perdus, éprouvés, humiliés et solitaires, priez le Père en Mon Nom et, avec Mon intercession, Je vous aiderai à rencontrer l’endroit de l’humilité intérieure, où Dieu vous attend :"


 

Seigneur,

comme pour Saint Joseph le Très Chaste,

éprouve-moi, pour que se renforce ma foi ;

purifie-moi, pour que j’abandonne le vieil homme ;

et enseigne-moi à me laisser humilier,

afin que je découvre que, dans l’humilité, Tu m’attends

pour me révéler Ton Cœur.
 

Amen
 


 

Septième jour de la neuvaine

 

"Quand l’Ange M’a prévenu que Je devais partir pour l’Egypte avec la Sainte Vierge et l’Enfant, parce qu’on chercherait à le tuer à Bethléem, dans Mon Chaste Cœur, J’ai vu tout ce qui allait se produire. J’ai pris l’Enfant dans Mes bras et J’ai mis Ma Sainte Épouse sur la mule. Là, nous avons compris que Notre vie serait une éternelle bataille, jusqu’à ce que l’Enfant puisse remplir Sa Mission.

La Très Sainte Marie pouvait également voir ce qui allait se produire pour les enfants à Bethléem, elle a pu entendre les cris et les sanglots de leurs mères et a pu ressentir la douleur de Dieu dans Son Cœur Pur. Nous avons dû partir sans regarder en arrière, en faisant confiance au fait que nous étions en train de laisser tant d’enfants pour le Salut d’Un seul, qui un jour leur rendrait la vie.

Dans Nos Cœurs, nous avons réaffirmé notre foi en Dieu et, durant tout le chemin, nous avons prié pour Ses petits enfants et nous savions qu’Il Nous écoutait.

Parfois, enfants, Dieu vous demande d’avancer sans regarder en arrière, que vous laissiez apparemment toutes seules des personnes que vous aimez et qui ont besoin de vos soins, mais vous devez savoir que vos pas spirituels apportent un plus grand support que votre présence. Physiquement, vous pouvez protéger un corps et, spirituellement, vous pouvez sauver une âme, une essence, l’évolution entière d’un être.

Pour cela, si Dieu vous appelle un jour à avancer sans regarder en arrière, n’ayez pas peur de faire ces pas, car ils seront un jour la raison du salut de ceux qui sont restés derrière vous.

Pour ne pas avoir peur et pour renforcer votre propre foi, priez Dieu en Mon Nom :"

 


 

Seigneur,

tout comme Tu as appelé Saint Joseph

et Il a répondu à Ton Appel,

appelle-nous et enseigne-nous à ne pas regarder en arrière ;

conduis-nous et renforce notre foi en Toi ;

guide-nous pour que nous puissions savoir

que la vie dans ce monde se fane,

mais les mérites de l’esprit durent pour toujours.

 

Amen


 

"Gardez confiance, fils, durant cette transition,

en ceci que le plus important est d’avancer spirituellement,

car même si le monde tremble et que la vie se flétrit, ce seront les mérites générés dans la pureté de vos cœurs qui vous permettront de retrouver la vie et de reconstruire la Terre avec des principes d’Amour et d’Unité.

J’ai vu le monde trembler, J’ai vu la guerre consumer les cœurs des hommes. J’ai laissé en arrière les Miens pour soutenir l’Enfant et, un jour, J’ai également laissé l’Enfant, par la Volonté de Dieu, et c’est depuis le ciel, avec Mes yeux invisibles placés sur la Terre, que J’ai vu les âmes retrouver la vie et l’Amour être plus fort que la guerre."



 

Huitième jour de la neuvaine

 

"Lorsque nous nous trouvions à Jérusalem et que nous nous sommes rendu compte que nous avions perdu Notre Fils, le Fils de Dieu, Mon Cœur s’est rempli d’angoisse et de chagrin. Je Me suis senti comme le pire des hommes, le plus indigne et le plus distrait, parce que Je n’avais pas pu m’occuper du plus grand Trésor de l’Univers.

Pendant un instant, Je suis tombé dans l’épreuve de penser que la responsabilité du Plan de Dieu M’était échu et parce que J’avais échoué avec le Seigneur, en perdant Son Fils, tout était perdu avec Lui. La Très Sainte Marie restait sereine, comme si Elle savait où se trouvait l’Enfant, mais Mon fragile Cœur humain était sur le point de Me tuer.

Cette angoisse a duré trois jours, jusqu’à ce que Nous Le trouvions dans le Temple, emplit de Son Père et dans l’expression la plus resplendissante que Sa petite conscience avait manifesté jusqu’alors. Jésus était dans la Maison de Son Père, s’occupant des choses de Son Père, à faire ce qu’Il était venu faire au monde.

À ce moment, Mon ignorance a fait place à l’humilité et J’ai compris que la Volonté de Dieu est inaltérable.

Il nous donne la possibilité de collaborer avec Son Plan, pour notre propre salut, mais ce Plan ne dépend de personne d’autre que de Dieu.

Fils, pour que vous vous trouviez avec humilité devant la mission que Dieu vous a donnée et que vous compreniez que Sa Volonté se réalisera au-delà des actions humaines, priez au Père en Mon Nom, en disant :"



 

Seigneur,

tout comme Tu as éprouvé Saint Joseph

pour éveiller en Lui la Divine Humilité,

éprouve-nous afin que nous soyons humbles

et montre-nous que ce n’est pas Toi qui a besoin de notre service,

mais nous qui avons besoin de Te servir

afin d’atteindre la Rédemption et la Salut de nos âmes,

car Ton Plan se réalisera toujours.
 

Amen
 


 

Neuvième jour de la neuvaine

 

"Quand l’Enfant Jésus était petit, la Très Sainte Marie était une jeune femme, et J’ai dû laisser Leurs Cœurs Sacrés et Purs pour être à côté de Dieu, Mon Cœur se tourmentait.

Ma vie avait toujours été une vie de renoncement, depuis le début jusqu’à la fin ; Dieu perfectionnait Ma condition humaine de cette façon et manifestait Son But Divin dans Mon Être, dans toute Ma conscience.

Renoncer, fils, n’a jamais été pour Moi quelque chose de simple. Mon Cœur

 – comme tout cœur humain – était plein d’attachements, de volontés, qui peu à peu se sont sublimées, mais c’est au dernier instant de Ma vie, quand J’ai dû renoncer à être avec Marie et Jésus, que finalement J’ai pu soumettre la volonté humaine et vivre la Volonté de Dieu.

Ceci est l’impulsion que Je vous apporte

pour le dernier jour de la neuvaine que Je suis en train de vous transmettre,

pour commencer chaque cycle, il est nécessaire de renoncer au cycle que vous avez passé, en remettant tout entre les Mains de Dieu, pour que rien ne vous appartienne, si ce n’est la Grâce d’être dans la vacuité.

En ce dernier jour, vous prierez le Père en Mon Nom, afin d’apprendre à renoncer et que vous fassiez, tout comme Moi, des pas assurés en avant, parce que vous serez vides de vous-mêmes et

pleins de Dieu :"



 

Seigneur,

comme tu as appris à Saint Joseph à renoncer,

jusqu’au dernier instant de Sa vie,

enseigne-nous à renoncer, enseigne-nous à remettre nos vies

et donne-nous la Grâce d’être dans la vacuité, dans le néant,

qui nous conduit à la plénitude de Ton Cœur.

 

Amen


 

Saint Joseph, le Très Chaste


 

Exercice spirituel transmis entre le 10ème et le 19ème jour d’août 2017, par le biais de messages extraordinaires.

Ejercicios Espirituales Relacionados

Qui sommes nous

Nous sommes une association religieuse chrétienne et oecuménique qui vise à diffuser le message universel d'amour et de paix que Christ Jésus, la Vierge Marie et Saint Joseph transmis aux moines de l'Ordre Grâce Miséricorde, encourageant la croissance spirituelle par la prière et service désintéressé.

Contact