Samedi, 3 avril 2021

Semaine Sacrée
MESSAGE POUR L'APPARITION DU CHRIST JÉSUS GLORIFIÉ LE SEPTIÈME JOUR DE LA SEMAINE SACRÉE, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL D'AURORA, PAYSANDÚ, URUGUAY, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS 

Nous te louons Seigneur, et nous te bénissons,

car par Ta Sainte Croix tu as rédimé le monde.

Amen.

(trois fois)

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Voici Celui sur lequel a été écrit et qui a été annoncé dans les Livres Sacrés.

Voici Celui qui est réapparu aux apôtres du passé, aux saintes femmes et à tous ceux qui ont eu foi en Moi, au-delà de l'apparente défaite du Seigneur.

Voici Celui qui revient, réapparaît à vous et sur lequel a été écrit encore et qui a été annoncé dans les Livres des derniers temps.

Voici, la réapparition du Christ. 

Vous devez savoir que c'est le temps, que c'est l'heure et que c'est le moment, où la réapparition du Seigneur non seulement surgit en vous, mais en toute l'humanité, en tous ceux qui ont été appelés à préparer Mon Retour.

Nous entrons maintenant dans la fréquence de l'Adoration, de la solennité et de la révérence sacrée, pour le grand moment de la Résurrection de votre Seigneur, dans la vie de ceux qui croient en Lui et qui n'ont jamais cessé de vivre Sa Parole.

À tous ceux qui sont dans leurs maisons et qui écoutent Mon message, prenez avec vous une bougie et allumez-la, afin que vous ne soyez pas seulement en vigile avec Moi, mais que nous soyons en vigile et en restauration pour le monde entier, pour ceux qui ne vivent toujours pas la paix, pour ceux qui ont perdu l'espoir, pour ceux qui ont abandonné et émigré de leurs nations à la recherche d'une opportunité et d'une vie digne.  

Aujourd'hui, en ce jour de vigile, de solennité et de révérence sacrée, Je rends hommage à ceux qui sont méprisés, à ceux qui sont exploités, à tous les réfugiés qui ont été sévèrement punis par leurs propres frères, par leurs propres cultures, par leur propre pays parce qu'ils ont oublié ce que sont l'amour et la fraternité.

C'est pourquoi, les efforts de tous ceux qui travaillent pour la paix, le bien commun et le service réparent, principalement, les douloureuses Plaies de Mon Cœur que de nombreux gouvernements du monde Me causent encore en étant déconnectés de la vérité, et surtout, de Dieu, en étant unis à l'obscurité régnante, à l'ambition, à l'illusion et au faux pouvoir qui font que les peuples et tous Mes frères et sœurs sont assujettis.

Sous l'esprit de la Divine Fraternité, en ce jour de vigile, solennité et révérence sacrée pour la Résurrection de votre Maître et Seigneur, Je viens à votre rencontre pour vous ressusciter en esprit, en âme et en conscience, afin que tout soit renouvelé, non seulement en vous, mais aussi en vos frères, en ceux qui en ont le plus besoin, en ceux qui clament pour la paix et le soulagement de la souffrance.

C'est pourquoi, Mon Esprit Réparateur et Consolateur, en ce samedi d'Alléluia, visite en omniprésence tous les réfugiés du monde et leurs camps de réfugiés, afin qu'ils aient la foi que Je reviendrai et que Je rendrai toutes les choses et situations nouvelles, en rassemblant autour de Moi les innocents, les enfants, les femmes et les hommes, les personnes âgées et les malades afin de les guérir à nouveau par Ma Présence et Mon silence. 

Je Suis Celui qui est ressuscité, d'âge en âge, à travers Ses apôtres et Ses adeptes, à travers tous ceux qui font des Sacrements une partie d'eux-mêmes, à travers tous ceux qui croient au pardon et à la réconciliation. 

Pour cela, que cette flamme que vous avez aujourd'hui entre vos mains soit la venue de l'Esprit, Saint et Sublime, qui est venu un jour à la Pentecôte et qui est entré dans le Cénacle sacré de ceux qui attendaient, comme vous, la Résurrection du Seigneur. 

Que la Flamme sublime du Saint Esprit vous inonde et vous comble, et que le symbole de cette lumière, que vous tenez aujourd'hui entre vos mains atteigne le monde entier, spécialement ceux qui sont dans les refuges et dans tous les abris du monde, attendant une chance, attendant l'espoir du retour de l'amour et de la joie dans chacune de leurs vies. 

Ce Samedi de vigile, de solennité et de révérence sacrée est institué comme le "jour des innocents et de tous les réfugiés du monde", afin que les autorités de cette planète reçoivent la Science du Saint Esprit et, surtout, suffisamment de sensibilité pour ressentir de la pitié, de la compassion et de l'amour pour ceux qui souffrent injustement, pour ceux qui sont gouvernés par un système d'adversité et de chaos.

Je viens remettre debout toutes les essences qui souffrent, aux quatres coins de la Terre, qui vivent dans les camps de réfugiés et qui sont aujourd'hui des immigrés qui ont perdu leur identité, leur dignité et, surtout, leur foi dans l'espérance.

C'est aussi la raison pour laquelle Je suis mort sur la Croix, pour avoir donné la vie pour tous, afin que la fraternité humaine ne soit jamais dissoute dans le monde, et qu'ainsi la charité christique, esprit incessant de service et de don constant de soi, soit toujours présente dans les cœurs qui s'éveillent au Plan de Dieu et à la vie de don et de service pour cette humanité, même s'ils n'ont pas de religion ; eux aussi peuvent faire partie de Mon Esprit Christique de charité et de don.

Ainsi, en ce jour de vigile, de solennité et de révérence sacrée, Je contemple un monde blessé, outragé, indifférent, soumis, asservi,  exploité et obscurci par les forces du mal. Mais rappelez-vous que la véritable victoire du Royaume de Dieu est en chacun de vous. C'est là que le mal est vaincu par la foi, l'amour et la constance des cœurs nobles pour le Christ ressuscité.

Que cette lumière, que vous tenez aujourd'hui dans vos mains, vous accompagne jusqu'à la fin des temps et que cette lumière, qui vient du Souffle du Saint Esprit, vous renouvelle et vous pousse toujours à la transformation de vos propres vies et de la vie de la planète entière.

Alors que Je suis ici et que vous M'accompagnez en ce moment sacré de vigile, de solennité et de révérence sacrée, Mon Esprit atteint, en ce moment, le cœur de tous les réfugiés du monde et à travers eux, les autorités de cette humanité, afin qu'ils reprennent le chemin vers la Maison du Père, vers l'accomplissement de la Volonté pour cette planète et cette humanité.

Maintenant faites votre offrande pour ceux qui sont innocents, afin que ces âmes, poussées par le souffle du Saint Esprit, atteignent leur résurrection intérieure en ce jour de vigile, de solennité et de révérence sacrée.

Entonnons les Noms de Dieu afin que la Présence du Père, du Fils et du Saint Esprit puisse combler tous les cœurs réfugiés, toutes les âmes de la Terre qui doivent s'éveiller à Mon Amour consolateur.

Je vous écoute.

 

Frère Elías del Sagrado Corazón de Jesús :

Levons-nous tous, ainsi que ceux qui sont dans leurs maisons et leurs foyers, pour recevoir par le Sacré-Cœur de Jésus la Présence de la Très Sainte Trinité, en ce jour de vigile, de solennité et de révérence sacrée.

 

Cantique : Les Noms de Dieu

Prions ensemble :

Viens, Esprit Saint,

illumine les cœurs,

afin qu'ils atteignent la Transfiguration de Jésus.

Amen.

(sept fois)

 

Sentez maintenant comment vos esprits, au plus profond de vos êtres, sont ressuscités par la Présence de Ma Lumière et de Mon Esprit Consolateur dans chacun de vos cœurs ; comment le Saint Esprit apporte à toutes les consciences l'éveil de la science et de la sagesse en ces moments critiques, afin qu'il y en ait davantage qui servent, afin qu'il y en ait davantage qui se donnent, afin qu'il y en ait davantage qui sont prêts à donner leur vie pour les autres et aux autres, afin que le bien commun et la fraternité humaine se réalisent au-delà de la religion, de la classe sociale, des cultures, de l'ethnie ou de toute autre condition. Que tous soient transfigurés par la Lumière de Mon Sacré-Cœur, afin d'atteindre la paix et la solidarité mutuelle, et qu'ainsi tous se sentent  frères dans le Christ et pour le Christ, afin que le monde et ses Règnes de la Nature soient également réparés par la conscientisation et à travers des œuvres d'amour dont tous les êtres de la Terre ont besoin pour, un jour, être rédimés.

Et maintenant, comme deuxième impulsion de Lumière de Mon Cœur, unis aux Anges Gardiens et aux Anges du Ciel qui M'accompagnent et sont présents dans toutes les directions de la planète, nous chanterons, dans un esprit de solennité, le "Pater Noster".

Cantique : Pater Noster 

Les saintes femmes chantaient réunies, le Samedi Saint, attendant la Résurrection du Seigneur. 

Quand Je vous demande de chanter, c'est pour que ce soit spontané et non pas pensé avec le mental, mais ressenti avec le cœur, car c'est l'âme qui émet le son sacré de l'univers pour que, sous la connexion divine, les portes des Cieux s'ouvrent et que les anges puissent agir.

La perfection est dans l'amour exprimé dans chaque note, dans chaque mélodie, comme dans chaque parole. C'est en cela que Mon Amour se renouvelle à travers les voix qui s'offrent, à travers les âges, pour chanter au Seigneur. 

Avant de quitter Aurora en ce jour de vigile, de solennité et de révérence sacrée, et de vous faire entrer à nouveau dans Mon Église Céleste pour que vous puissiez vivre la Communion Spirituelle de ce jour de vigile, Je vous demanderai un dernier cantique, qui viendra cette fois de Figueira. Un chant qui exprime votre effort pour vivre Ma Volonté, Mes Desseins et, surtout,  l'esprit de concrétisation de l'apostolat à travers les temps, à travers le cœur. 

Cette chanson s'appelle "Ce que je suis, je te le donne".

Dans ce message et dans cette musique s'expriment l'ardente aspiration d'une âme à se soutenir dans le Christ et à ne pas périr. Pour cela, cette chanson devrait être reliée à tous en ce moment planétaire, où le service et le don humanitaire pour vos frères et sœurs du monde seront ce qui forgera en vous, non seulement le guerrier du Christ, mais aussi le serviteur, l'apôtre de l'amour.

Aujourd'hui, Je vous remercie avec douceur, d'être venus à Ma Rencontre, une fois de plus.

Je vous bénis et vous donne Ma Paix.

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.