Mercredi, 31 mars 2021

Semaine Sacrée
MESSAGE DE L'APPARITION DU CHRIST JÉSUS GLORIFIÉ, LE QUATRIÈME JOUR DE LA SEMAINE SACRÉE, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL D'AURORA, PAYSANDÚ, URUGUAY, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. 

En recueillement préparez-vous pour Mon grand moment ; en couvrant vos têtes entrez dans le temple de l'âme, afin que vos âmes participent à la Communion avec le Seigneur. 

En ce jour d'une deuxième initiation, où vous vous préparerez auprès du Maître pour entrer dans Sa douloureuse Passion, Sa douloureuse Passion actuelle pour la planète, où le Seigneur partagera avec les Siens les tâches que Dieu lui a commandées. 

Avant d'entrer dans le Cénacle de la Dernière Cène, demain, vous entendrez à nouveau, de votre Maître et Seigneur, des instructions semblables à celles qu'Il a transmises aux apôtres du passé, des instructions qui les ont préparés à vivre leur mission d'évangélisation et de service pour le monde.  

Ainsi, vivez ce moment comme quelque chose d'unique et d'irremplaçable, dans le préambule de Mon Retour au monde, où vos âmes sont appelées à réaffirmer votre alliance avec Moi pour toujours, où vos âmes sont appelées à vivre la Volonté de Dieu à travers Mon Cœur. 

Ainsi, comprenez que ce que Je vous apporte est inconnu, car c'est ce dont Mon Père a besoin qu'il soit accompli à travers la vie de chacun de vous et de vos frères. 

Tant que la planète et l'humanité continuent à souffrir, le besoin d'apôtres, d'apôtres de Mon Cœur, est très grand, des apôtres qui soient disponibles dans ce cycle final pour soutenir la lourde croix de cette fin de cycle. 

Mais vous ne serez pas seuls pour le faire, Mon Âme et Mon Esprit vous aideront à apprendre à porter la croix que Je vous offre, une croix mûre qui vous retirera de vous-même pour vous faire immerger dans la Volonté du Père. 

Avant la célébration de la Dernière Cène à Jérusalem, Mes apôtres ont connu les mêmes choses que vous entendez aujourd'hui et cela n'a pas été écrit, mais cela a été gardé dans le cœur de chacun d'eux, tout comme cela est gardé dans chaque cœur qui s'ouvre pour recevoir Mon Message.

En ce jour de la Semaine Sainte, nous sommes au milieu d'une transition, une transition intérieure et une transition extérieure, où la ligne de la fin du passé et du nouvel avenir sera marquée, l'avenir qui définira les prochaines étapes de cette humanité.

Je vous invite à prier pour cela, en ce jour et tous les jours à venir, car Mon Père désire profondément que Ses créatures connaissent Ses mystères, les dévoilent et les connaissent afin de pouvoir les accomplir et faire avancer Ses Aspirations.

Quand J'étais avec les douze, avant d'entrer dans la Dernière Cène, tout comme les saintes femmes avec Ma Sainte Mère, ils ont connu ce mystère qui se dévoilait comme un grand besoin de Dieu de la présence impérieuse d'apôtres à la fin des temps, deux mille ans après Mon passage sur la Terre, deux mille ans pendant lesquels Mon Retour tant attendu serait préparé.

Je viens aujourd'hui avec cette déclaration de la Vérité, mais aussi d'Amour, sachant qu'aujourd'hui la disponibilité inconditionnelle des âmes du monde entier est insuffisante. 

C’est pourquoi Je viens, une fois de plus, Me servir de petits groupes d'âmes qui, au-delà du lieu où elles se rencontrent et où elles sont, ont la Grâce de garder dans leur cœur cette demande de leur Maître et Seigneur, qui est une demande du Père Éternel, des bases ardentes qui prépareront le Retour du Christ sur Terre à travers la transformation de la vie des personnes à travers tous ceux qui Me disent oui.

Aujourd'hui, Je vous apporte plus qu'un sentiment, aujourd'hui, Je vous apporte plus qu'une parole, aujourd'hui, Je vous apporte la profonde aspiration de Mon Cœur afin que les âmes comprennent que Ma Présence en ce jour, parmi vous et au long de ces dernières années, n'a pas été vaine, mais que vos vies ont été engagées avec Moi jusqu'à la fin. 

Ne vous préoccupez pas de ceux qui n'ont pas compris Mon Message et qui ne sont pas là. Au grand jour de Mon Retour, non seulement les Écritures seront accomplies, mais aussi Mes actions seront accomplies, car Je séparerai le blé de l'ivraie. J'appellerai les bienheureux, mais J'appellerai aussi les indifférents afin de vivre le Jugement Universel et Je sais que personne n'y est encore préparé.

D'une manière immédiate et un peu précipitée, Je descends du Ciel avec Toute la Puissance de Dieu pour vous secourir et vous aider avec Mes impulsions de Lumière, afin que vos cœurs soient prêts, tout comme Mon Cœur a été prêt, quelques secondes avant la flagellation.

Avez-vous déjà dit à Dieu : Père, mon cœur est-il prêt ? Savez-vous ce qui est gardé à travers cet énoncé ?

Un cœur prêt n'est pas un cœur ému. Un cœur prêt est un cœur mûr, sans conditions ni aspirations. C'est un cœur prêt et mûr capable de se donner à Dieu entièrement, sans rien en échange. C'est un cœur capable de mourir pour Moi et de valoriser chacune de Mes Paroles et d'être un cœur qui témoigne de la Présence du Christ en lui-même.

 

Frère Elías del Sagrado Corazón de Jesús :

Notre Dame est apparue aux côtés de Jésus, plus pure et plus lumineuse que tous Ses vêtements. 

Elle est là en tant que la Dame du Saint Rosaire de Fatima, auprès de Son Fils, montrant Son Cœur Immaculé épiné, qu'Elle offre à chacun de nous pour la réparation et la guérison de toutes les femmes du monde, des femmes de la guerre, des femmes immigrées, des femmes exploitées, des femmes asservies, des femmes qui gouvernent, des femmes de la campagne, des femmes qui souffrent en silence, et pour toutes les mères qui vivent pour leurs enfants. 

Marie offre Son Cœur épiné en réparation des outrages, des maléfices et de l'indifférence que la conscience féminine a reçus de ce monde et qui ont effacé, pour toujours, le miroir du cœur de chaque être féminin sur Terre.

Jésus dit :

 

Elle est la Mère que Je vous ai donnée sur la Croix, la Mère inconditionnelle parmi toutes les mères du monde, la Mère qui Me supplie pour vous tous les jours de la vie et pour toute l'éternité.

C'est pourquoi aujourd'hui Mon Cœur miséricordieux aide toutes les femmes de la Terre, afin qu'elles puissent se relever de là où elles sont tombées ou de là où elles ont été soumises. C'est le cycle de la Mère de Dieu, le Sceptre est dans Sa main.

Bienheureux seront ceux qui reconnaissent cet héritage, car le triomphe de Son Cœur Immaculé vaincra toujours. Amen.

Pour la communion spirituelle de ce jour, Je vous laisse en compagnie de Ma Mère, en présence de Son Esprit Immaculé, car c'est à Dieu que nous devons la Présence de la Mère de Dieu et de toutes les mères du monde qui portent la vie dans leurs entrailles et qui vous ont tous tenus dans leurs bras. 

Abandonnez-vous  à la maternité spirituelle, que vos cœurs ne soient pas égoïstes, que vous puissiez ressentir et voir, au-delà de ce que vous êtes, que Dieu a créé les femmes de la Terre comme un symbole de noblesse et d'amour et non pas d'exploitation et de punition. 

Mon Cœur accueille toutes les femmes punies, des esclaves des hommes de la surface de la Terre, car lorsque Je Viendrai du Ciel Je donnerai un sceptre à chacune d'elles et la Terre sera comblée de pureté virginale pour toujours. 

Si Ma Mère a été capable d'arriver aux pieds de la Croix, qu'est-ce que vos mères du monde seraient capables de faire ? Posez-vous toujours cette question, car elles veulent votre bien, afin que vous soyez des enfants dignes dans le Seigneur, et que vous puissiez compter toujours sur elles.

C’est pourquoi Marie, Ma Mère, a été dans le Cénacle. Elle a donné Sa vie pour vous afin que l'Amour et la Rédemption triomphent. Elle a donné  ce qu'Elle avait de plus précieux dans Sa Vie et Elle L'a vu cloué sur une Croix, tout comme aujourd'hui de nombreuses mères du monde voient leurs enfants perdus et souffrent en silence.

Mais l'Esprit de la Consolation viendra ; tout comme Marie, Ma Mère, l'a donné aux apôtres à la Pentecôte. Et tout passera, jusqu'à ce que Ma venue dans le monde soit consommée.

C'est pourquoi Nos Cœurs Sacrés sont là aujourd'hui, afin que les promesses de Votre Rédempteur se réalisent, et que ceux qui sont orphelins acceptent la maternité de Marie. 

"Mère, voici Tes enfants". "Compagnons, voici votre Mère". 

Aujourd'hui nous allons attribuer à la Mère de Dieu, la réparation de la conscience féminine de la Terre pour qu'elle ne soit plus un objet d'exploitation et de punition, mais qu'elle soit reconnue comme un instrument d'amour et de service par tous les enfants de Dieu. 

 

Frère Elías del Sagrado Corazón de Jesús :

Notre Dame est partie, mais le Christ est toujours là, répandant Sa Lumière pour le monde entier. 

 

Maintenant que vous avez été purifiés à nouveau, vous méditerez sur tout ce que Je vous ai dit et sur l'importance et la valeur de la maternité dans le monde, en ce temps crucial.

Pour cela, nous écouterons une chanson simple, mais profonde, en réparation de toute la conscience féminine de la planète : "Te regarder". Cette chanson sera comme un tribut aux mères du monde, pour qu'elles aient toujours confiance en Marie, la Mère de Dieu.  

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.