Mercredi, 28 novembre 2018

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DE MARIE, ROSE DE LA PAIX, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL SANCTUAIRE DE LA CRÉATION, CAMBORIÚ, SANTA CATARINA, BRÉSIL, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS

En ce jour de grâce, Mes chers enfants, votre Mère Céleste descend avec tous les Trésors du Ciel afin de les mettre et de les déposer sur ce nouveau Centre Marial, qui naîtra timidement à travers les efforts et les prières de ceux qui veulent Me correspondre.

Pour cette raison, en ce jour J'apporte entre Mes Mains sept des centaines de sphères célestes qui sont gardées dans le Royaume Majeur, afin qu'en les semant dans la conscience spirituelle de ce Centre Marial, elles s'ouvrent et irradient les principes célestes pour lesquels elles ont été apportées ici.

Cette science spirituelle, qu'aujourd'hui la Toujours Vierge Marie éveille sur ce Centre Marial, aidera le but que cet espace simple, mais humble, accomplira dans la Volonté Divine.

Le Centre Marial Sanctuaire de la Création a pour but d'attirer depuis l'Univers Divin les courants puissants et guérisseurs qui aideront à la restauration et à la réhabilitation des Règnes Mineurs et des Règnes Majeurs, comme sont le dévique, l'angélique et l'humain.

Ce Centre Marial abritera des âmes dans le service de prière, mais sauvegardera aussi l'essence de chacun des Règnes, qui a besoin d'aide et d'assistance spirituelle afin que, dans la prochaine phase de la planète, l'essence ou la matrice des Règnes se développe dans un autre degré d'évolution.

Pour cette raison, tout ce qui est conçu ici, dans ce Centre Marial, aura sa répercussion dans un futur immédiat et dans un futur lointain. Tout fait partie d'une construction spirituelle et divine.

Le Centre Marial Sanctuaire de la Création contribuera en semant les bases pour la vie des Règnes dans la prochaine étape de la planète.

Je vous remercie de répondre à Mon appel pour le salut et pour la guérison des Règnes de la Nature !

Celle qui vous bénit,

Votre Mère Marie, Rose de la Paix