Dimanche, 22 décembre 2019

Messages quotidiens
MESSAGE QUOTIDIEN DU CHRIST JÉSUS GLORIFIÉ, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL D'AURORA, PAYSANDÚ, URUGUAY,AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS

Personne autant que Moi ne peut sentir, voir et comprendre ce que signifie perdre un apôtre, un guerrier ou un ami.

Pour cette raison, J'ai porté sur Mon dos le lourd bois de la Croix, afin que tous Mes amis, qui étaient peu nombreux, puissent recevoir une opportunité.

Au-delà des martyres, des transmutations, ou même des humiliations et des souffrances subies par Votre Seigneur, rien de cela ne ressemble à l'angoisse que J'ai ressenti sur la Croix lorsque Mes compagnons M'ont abandonné. Personne ne pourrait l'expliquer ni le comparer.

De la même manière, Je ressens la perte ou l'abandon de tous ceux que J'ai appelé à Mon chemin et qui, pour une raison quelconque, décident de s'éloigner de Moi.

Je porte dans Mon Cœur toutes ces âmes au-delà de la douleur qui est causée et que votre Maître vit en silence tout le temps.

Tout cela pourrait-il être mieux?

Oui, cela pourrait l'être, et avoir de merveilleux résultats, mais la chair de l'homme est faible. Je le sais parce que Je me suis incarné dans ce monde pour pouvoir comprendre et embrasser la condition humaine.

Dans ces moments où une forme de vide se manifeste et se fait sentir dans Mon Cœur par la perte de certains de Mes chers amis, c'est alors que dans la solitude, Je dirige Mon regard vers le Ciel pour prier le Père Céleste, et dans cette conversation intime, Je lui demande pour chacun de vous, afin que Sa Volonté s'accomplisse comme Il l'a accomplie avec Moi.

Mon ennemi emporte ceux que Je désire le plus à Mes côtés. Mais cela ne se produit que par libre choix. Jusqu'à présent, Je ne peux qu'observer les événements.

Je porte dans Mon Cœur tous Mes amis, ceux qui sont avec Moi aujourd'hui et aussi ceux qui aujourd'hui ne le sont plus.

Je vous remercie de garder Mes paroles dans le cœur !

Celui qui vous bénit,

Votre Maître et Seigneur, Christ Jésus