MESSAGE QUOTIDIEN DE MARIE, ROSE DE LA PAIX, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL D'AURORA, PAYSANDÚ, URUGUAY, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN

Chers enfants,

La plus grande expression de l'amour est l’acceptation puis, la compréhension de la Volonté Sacrée de Dieu, qui se manifeste dans l'adhésion définitive à ce Projet Sacré, pour lequel vous avez été créés à l'image et à la ressemblance du Père. 

C'est pourquoi, Mes enfants, en ces temps, reconnaître la vraie Volonté et la vivre vous mettra toujours sur le bon chemin et ainsi vous éviterez de souffrir à cause des erreurs. Mais reconnaître la Volonté et ne pas la vivre, ce serait se laisser soumettre aux modèles de vie que l'humanité a construits, en éloignant sans cesse sa vie de Dieu. 

Chers enfants, c'est pourquoi Je désire que chaque jour vous imitiez l'expérience de Ma Vie, celle que J'ai vécue dans ce monde par l'obéissance et la fidélité, ce que l'humanité n'a pas encore fermement appris. 

Si vous aimez l'obéissance, les portes s’ouvriront pour vous conduire par de nouvelles expériences et vous aider à résoudre ce que vous n'avez pas réussi à résoudre jusqu'à présent par inertie. Chaque indication montrée par l'univers est unique. Dieu attend que vous viviez naturellement Sa Volonté et pas seulement que vous la subissiez, pour comprendre qu'il existe un but plus grand pour chaque vie.

Le Père attend de refléter Sa Divine Volonté dans la vie de toutes Ses créatures, mais la liberté qui les caractérise toutes, a amplement prouvé l'abandon et le choix que l'humanité a faits pour elle-même.

C'est pourquoi, Mes enfants, soyez comme votre Mère Céleste ; que chacun de vous vive, comprenne et applique la Divine Volonté du mieux possible. Maintenant, cela ne suffira pas parce que l'urgence est grande dans ce monde, un monde qui vit d'effondrement en effondrement par ses propres volontés qui conduisent à la perte de beaucoup d'âmes. 

Chers enfants, ces prochains temps seront plus exigeants pour tous, quelle que soit l'école que vous fréquentez dans ce dernier cycle. Votre union sincère avec le grand Dessein, sans clauses ni moyens termes, déterminera si le  monde peut recevoir la Grâce Infinie dont il a tant besoin pour ne pas succomber.