MESSAGE QUOTIDIEN DE SAINT JOSEPH, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL DE FIGUEIRA, MINAS GERAIS, BRÉSIL, À LA VOYANTE SŒUR LUCÍA DE JESÚS

Quand l'heure de la Miséricorde viendra, que ton cœur soit prêt, tout comme le Cœur de ton Seigneur est prêt à verser du Sang et de l’Eau sur le monde et dans les profondeurs des âmes les plus pécheresses, les plus perdues et solitaires, les plus trompées et éloignées de la Vérité Divine.

Ressens en toi le besoin de surmonter les limites, la fatigue, le harcèlement ou même les engagements les plus importants pour toi, afin que ton cœur puisse contempler un instant au Ciel le Cœur blessé du Seigneur, se dépassant Lui-même au cours des siècles, revivant Son abandon, renouvelant Son Amour ; et puis, fils, au-delà du Cœur du Christ, puisses-tu trouver le Cœur du Père Céleste, attentif à tout sacrifice du Seigneur.

Que tes prières se tournent vers le Christ et, sur les mérites de cette redddition qui se perpétue, clame pour l’humanité, pour les Règnes et pour les âmes les plus perdues.

Si seulement ton cœur contemple le Cœur du Christ et l’offre à Dieu avec amour, le Seigneur reçoit déjà de Son Père la permission de déverser Sa Miséricorde sur le monde.

Mais il faut le oui de l’humanité. Il faut supplier et demander, prier et se livrer devant toutes les Grâces qui descendent du Ciel ; ainsi, elles pénètrent profondément dans chaque être et les transforment.

Vous avez Ma bénédiction pour cela.

Saint Joseph, le Très Chaste