Jeudi, 13 mai 2021

Apparition
MESSAGE POUR L'APPARITION DE LA VIERGE MARIE, TRANSMIS DANS LE CENTRE MARIAL D'AURORA, PAYSANDÚ, URUGUAY, AU VOYANT FRÈRE ELÍAS DEL SAGRADO CORAZÓN DE JESÚS

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Aujourd'hui, jour de commémoration de la Dame du Saint Rosaire de Fatima, la Mère Céleste vient au monde pour partager, avec certains de Ses enfants, Ses plus profondes douleurs du Cœur ; des douleurs que beaucoup ne connaissent pas ou ignorent, pour lesquelles Je vous demande de prier pour soulager le Cœur de la Mère de Dieu, afin que les péchés soient inversés par l'Amour de Mon Cœur Immaculé. 

Aujourd'hui Je réunis, sur les plans intérieurs, les âmes qui se rassemblent devant la Mère Divine pour partager ce moment planétaire. 

C'est pour cette raison et pour ce motif que Je réunis en ce moment, le Royaume de Fatima et le Royaume d'Aurora, comme un seul cœur et une seule essence afin qu'en ce jour, la paix puisse être accordée au monde, spécialement dans les endroits qui en ont le plus besoin et où beaucoup de Mes enfants sont en danger, non seulement de vie, mais aussi d'esprit. 

Comme il y a plus de cent ans et comme en ces dernières années où Je suis venue à votre rencontre, Je vous demande de prier pour la paix, parce que s'il n'y a pas de paix dans le monde, il n'y aura pas de guérison ni de renouveau. 

Le Royaume des Cieux est ici en haut,  attendant que vous déposiez chaque grain de prière dans les mains de la Mère Céleste, en votre Dame du Saint Rosaire.

Par Mon Cœur, Je vous apporte tout le Royaume de Fatima, avec toutes ses consciences et ses anges, pour que la vie spirituelle de l'humanité, en ce jour spécial, puisse être réparée et convertie, pour qu'un jour elle puisse être rédimée.

La Mère de Dieu ne se souvient pas seulement de Ses sept douleurs principales, des douleurs qui ont changé avec le temps, parce qu'il y a des choses plus graves qui se passent dans le monde, celles que Mon Fils n'attendait pas qu'elles se passent. C'est pourquoi, Il s'est donné sur la Croix et vous a sauvé avec le prix de Son Sang. 

Aujourd'hui, le Cœur Immaculé de Marie, entouré par la Couronne d'Épines des péchés les plus bas du monde, vient pour être soulagé par les prières de Ses enfants et la foi des cœurs bons, ceux qui disent toujours oui à la Mère de Dieu. 

C'est pourquoi, Je vous invite à transmuter cette situation planétaire avec Moi, à ouvrir votre intérieur et votre conscience pour servir, dans les armées de la Mère de Dieu, chez tous ceux qui postulent pour faire partie des légions du Christ, pour Son Retour dans le monde. 

Comme il y a cent ans, mais aujourd'hui en ce lieu sacré et béni de Dieu, Je rends à l'humanité la même chose que Je lui ai donnée autrefois pour pouvoir mettre fin à la guerre de ces temps difficiles et douloureux pour toute l'Europe.  

Aujourd'hui, Je rends à l'humanité ce même héritage que J'ai laissé jadis à Fatima, qui est un héritage spirituel, un trésor immatériel, un héritage incalculable et infini qui provient de la Source de Dieu, d'où a surgi votre Mère Divine. 

De cet endroit, qui n'est pas connu, qui fait partie d'un mystère qui aujourd'hui est dévoilé, qui fait partie de la Volonté Divine, Je vous apporte à vous et à vos frères du monde, ainsi qu'aux nations, l'opportunité de retourner à leur pureté originelle ; parce que le monde a complètement perdu sa pureté et en perdant sa pureté originelle a perdu l'innocence.

Cela conduit certains de Mes enfants à s'offrir à Mon Cœur Immaculé, un Cœur épiné et blessé par les péchés du monde, spécialement ceux qui refusent la Mère de Dieu, qui est la Mère de tous, la Mère de l'humanité. 

Par cette offrande que Mon Cœur Immaculé vous fait aujourd'hui, Je vous apporte à nouveau la Source du Royaume de Lys-Fatima, qui garde comme trésor spirituel une partie du grand Héritage de Ma vie sur la Terre, ainsi qu'une partie de l'Héritage de Mon Assomption aux Cieux. 

Vos vies, par Mon Cœur, doivent être la continuation de cet Héritage et de cette trajectoire. C'est pourquoi, Mon Fils bien-aimé, au pied de la Croix, a donné à la Mère de Dieu tous les enfants de l'humanité ; afin qu'ils soient rédimés, convertis, réconciliés et qu'ils soient un jour le témoignage de l'Amour de Dieu, de l'Amour du Dieu vivant. 

Pour que cela soit possible, enfants bien-aimés, J'accepte à nouveau, les sacrifices, les renoncements et tous les abandons possibles qui, comme il y a cent ans, ont compensé les très graves erreurs qui ont plongé l'humanité dans la guerre et la souffrance ; et cela a permis à la Lumière de l'Essence Divine de la Mère de Dieu de briller comme un grand soleil à Fatima, au sixième mois de ces Apparitions. 

Ce soleil qui n'est pas comme celui qui vous éclaire tous les jours, est un soleil qui est apparu à cette époque et s'est matérialisé pour amener un changement radical dans toute la conscience humaine. 

Mais les effets de cette tâche sacrée se sont dissipés des éthers de la conscience de la planète, bien que la Mère de Dieu continue à revenir dans le monde pour appeler Ses enfants à la conversion. 

Aujourd'hui, vos vies doivent être ce même soleil qui illumine l'obscurité de ces temps par des actes d'amour et de miséricorde, par des gestes de pardon et de réconciliation. Vous aurez tous les outils pour pouvoir le faire sur le chemin de la prière qui est une école continue et éternelle ; mais  vous trouverez aussi ces outils dans les Sacrements, qui sont ceux qui vous font vivre la rédemption.  

Unissant le temps de Fatima au temps d'Aurora, en un seul cœur et une seule essence, Je vous apporte, Mes enfants, la dernière occasion d'aider à changer ce monde à partir de la conscience, afin qu'un jour tout ce qui est matériel, tout ce qui a été perverti et n'a pas accompli les Lois de Dieu, change.

C'est ainsi qu'aujourd'hui, ouvrant une porte, Je vous invite à la franchir, avec la conviction d'accomplir les aspirations de Mon Fils afin que, franchissant cette porte spirituelle et intérieure, à partir d'aujourd'hui, ceux qui ont le courage, en toute confiance, entrent dans une nouvelle école, qui est l'école de la conscience mûre et responsable de l'âme et de l'esprit, qui vit consciemment la Volonté de Dieu et ne la repoussera jamais, pour se convertir en un vrai compagnon du Christ, qui n'a pas peur de la croix, qui n'a pas peur des ténèbres, qui n'a pas peur de ses propres craintes, mais que l'Amour de la Lumière du Christ illumine et guide jusqu'à ce qu'il puisse accomplir ce que Dieu désire tant, ce que Dieu attend tant. 

Si vous assumez de franchir cette porte, vous assumez de vivre une autre école plus profonde et plus déterminante. Une école non seulement de maturité, mais aussi de sagesse, de discernement et, surtout, une école où vous pratiquez complètement l'amour dans les trois plans de conscience, spirituel, mental et matériel, afin que vos âmes soient des miroirs de l'Âme de Mon Fils. 

C'est ce dont  l'humanité a besoin pour avoir une chance.

Vous avez été appelés et vous vous êtes convoqués pour ce moment et pour cette époque. Vous devez renforcer avec Moi ce réseau de Lumière, qui suit les lignes directrices  de la Hiérarchie et qui, comme miroir, reflète la Volonté de Dieu et partage ce que la Hiérarchie ressent de ce moment planétaire.  

C'est pourquoi, ce 13 mai, après plus de cent ans, Je vous invite à franchir cette porte, à travers les jardins intérieurs de Lys, pour que les anges puissent vous purifier et vous aligner avec le Dessein Sacré qui vous renouvellera toujours et vous mènera à l'accomplissement de votre mission.

Pour consommer ce moment, pour cette planète et pour cette humanité, la Dame du Très Saint Rosaire, en tant que Mère de Dieu et Mère de toute l'humanité, en tant que Mère des prêtres, des apôtres, des consacrés et des serviteurs, est venue établir le triomphe de Son Cœur Immaculé à travers les offrandes que feront Ses enfants, en franchissant la porte spirituelle vers la nouvelle école que Je leur offre, l'école de la maturité et de la conscience. 

Pour que cela soit possible, Mes enfants, nous célébrerons l'Eucharistie, en honneur de Mon Fils et en réponse à Ses demandes célestes.

 

Frère Elías del Sagrado Corazón de Jesús :

Nous pouvons apporter l'Autel ici, pour la célébration.

Nous allons, en ce moment, tandis que nous nous préparons à entrer en communion avec le Christ, nous sentir à l'intérieur du Royaume de Lys-Fatima, dans Ses jardins intérieurs, avec la Très Sainte Marie et Ses saints anges, préparant cette célébration, cette offrande du Sacrement de l'Eucharistie, comme Notre Dame L'a demandé pour l'humanité et pour la planète. Mais nous offrirons aussi notre vie aux Pieds de Notre Seigneur.

L'eau pour se laver les mains.

Que le Seigneur nous purifie en ce  moment pour qu'une fois de plus, Il nous rende dignes de recevoir ce Sacrement et qu'ainsi, Il puisse tout renouveler en nous. 

Nous allons célébrer ce moment avec la Très Sainte Marie, tout comme Elle a été au Cénacle avec Ses apôtres, attendant la réapparition du Christ, la Résurrection de Son Fils.

La nuit où Jésus allait être livré, Il a institué l'Eucharistie Sacrée. Et pour que cela soit possible, Il a demandé aux apôtres de Lui apporter le pain et le vin pour qu'en les convertissant, Il offre Son Corps et Son Sang comme justification des péchés de l'humanité pour que tout soit réparé.    

C'est ainsi que Jésus prit le pain, l'éleva et l'offrit au Père, Lui demandant de convertir le pain en Son Corps.

Les anges l'ont transsubstantié et aussitôt, Jésus le partagea et l'offrit à Ses compagnons, en disant : "Prenez et mangez, parce que ceci est Mon Corps qui sera livré pour les hommes pour le pardon des péchés."

Nous te louons, Seigneur, et nous Te bénissons.

Nous te louons, Seigneur, et nous Te bénissons.

Nous te louons, Seigneur, et nous Te bénissons.

Amen.

Avant de finir la Cène, Notre Seigneur prit le Calice entre Ses Mains et l'offrit au Père, pour que le vin soit converti en Son Sang. 

Après avoir été transsubstantié par les anges, Jésus l'offrit à Ses compagnons, en disant : "Prenez et buvez, car ceci est le Calice de Mon Sang, le Sang de la nouvelle et éternelle Alliance qui sera versé par Votre Seigneur en rémission de toutes les fautes. Faites cela en mémoire de Moi, jusqu'à ce que Je revienne dans le monde".

Nous Te louons Seigneur, et nous Te bénissons.

Nous Te louons Seigneur, et nous Te bénissons.

Nous Te louons Seigneur, et nous Te bénissons.

Amen.

Voici le Corps et le Sang du Christ, Notre Seigneur ; heureux ceux qui sont invités à se servir de ce Sacrement de l'Autel, parce qu'Il nous a promis le bonheur éternel.

Unis à la Très Sainte Trinité, au Père, au Fils et au Saint Esprit ; devant la Présence de la Mère de Dieu et pour le triomphe de Son Cœur Immaculé, nous allons consommer cette consécration à travers le Notre Père.

Nous invitons tout le monde, en ce moment, à offrir sa vie comme un acte de reconsécration au Cœur Immaculé de Marie, afin que les pures intentions de la Mère de Dieu puissent s'accomplir et se réaliser par notre rédemption. 

Prière : Notre Père.

À travers le Cœur Immaculé de Marie, nous annonçons la Paix et l'Amour du Christ pour le monde entier.

"Seigneur, Je ne suis pas digne de Te recevoir,

mais dis seulement une parole et je serai guéri.

Amen".

Par la bénédiction de Notre Dame, nous allons annoncer cette Paix au Christ intérieur de chaque frère présent dans cette rencontre avec la Mère de Dieu par une légère révérence, en saluant le Christ intérieur de chaque frère.

Avec la Dame du Très Saint Rosaire, qui est la cause de notre joie et de notre dévotion, nous annonçons pour nos frères du monde entier, la Communion Spirituelle.

Mon Dieu, je crois,

j'adore, j'espère et je Vous aime,

et je Vous demande pardon

pour  ceux qui ne croient pas,

qui n'adorent  pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas.

Amen.

Mon Cœur recueille les offrandes de ceux qui ont décidé de vivre Mon appel.

Que la paix du Royaume de Lys-Fatima comble ce monde et soulage cette humanité, en union avec tous les anges de la Création.  

Je vous remercie de répondre, une fois de plus à Mon appel.

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

Frère Elías del Sagrado Corazón de Jesús :

Nous pouvons aller en paix.